drapeau
Changer

Date d'arrivée
 

Date de départ
 

Type d'appartement

> Réserver <
Cité du train
À voir > Été > Mulhouse
L’idée d’un musée du chemin de fer en France remonte au début du XXème siècle lors de la clôture de l’exposition universelle de Paris. Un peu plus tard, en 1944, on suggère même plusieurs sites pour ouvrir un tel musée à Paris : le Grand Palais, la Gare Montparnasse, le dépôt du Champ de Mars ou encore la gare des Invalides. Mais de nombreuses difficultés ne permettent pas au projet de se concrétiser. La SNCF, dans ses débuts, pouvait difficilement s’occuper de la mise en valeur de son « passé » alors que sa raison d’être était de gérer l’avenir.

En 1961, la direction du matériel et de la traction décide de regrouper les matériels préservés dans un ancien dépôt de Chalon-sur-Saône. La même année, sous l’impulsion de Jean-Mathis Horrenberger, la Société Industrielle de Mulhouse désigne un comité chargé d’étudier la possibilité de créer un musée ferroviaire à Mulhouse, la ville offrant le terrain. Le projet est finalement accepté par la SNCF en 1969.

C’est également en 1969 qu’il est décidé de créer l’association du Musée français du Chemin de fer dont les missions sont de créer un musée et d’en assurer la gestion.

Dès les premiers mois de 1971, les premières locomotives garées au dépôt de Chalon-sur-Saône rejoignent Mulhouse pour y être présentées provisoirement dans la rotonde d’un ancien dépôt SNCF à Mulhouse Nord.

©2012 Nicolas GRANGE - Tous droits réservés